La Belle Inconnue dans les murs du LPI avec les 2SN et les 2MELEC

Avec la situation sanitaire actuelle, nos spectacles de l’Espace Jean Legendre ont été annulés, Mme Kuntz, responsable des scolaires du théâtre nous a alors proposé de faire venir une pièce dans les murs du lycée.

Nicolas Kerszenbaum vient d’écrire et de monter un conte de fées moderne intitulé La Belle Inconnue, inspiré du mythe de Jason et les Argonautes, et de Médée. Il a, pour l’adopter au monde d’aujourd’hui, glané les histoires de plusieurs migrants de Seine-Saint-Denis.

Marion, la comédienne joue, à elle seule, les cinq personnages de cette pièce, une performance inouïe de jeu d’acteur : ça passe par les yeux, par une tonalité différente, par une gestuelle appropriée sans que, nous, spectateurs soyons perdus ; tour à tour, elle se mue en mère célibataire, rageuse, quittée par son amant puis se met à la place du petit de 6 ans qui ne comprend pas pourquoi sa mère l’ignore, ensuite une voisine de palier intervient puis entre alors dans leur vie Yaya, un migrant de 16 ans, rencontré à la piscine qui va changer leur quotidien à tous. Vers la fin, une fliquette, lors d’un contrôle de police, va renvoyer l’adolescent vers un camp de réfugiés.

Installés en bi-frontal, pour évoquer les contours d’une barque de migrants, les élèves ont trouvé cette histoire « cool », la partition sonore bien choisie et surtout la déambulation de la comédienne, si proche d’eux, les a bluffés.

Merci à la Compagnie Franchement, tu de nous avoir déconnectés un temps de ce contexte si particulier.

 

3 février 2021